Soins des pieds

Les trucs de Céline

Soins des pieds

Que le cheval soit au champ ou au box, ses pieds ont besoin d’une attention quotidienne pour rester propres et sains.
Tout d’abord, attachez bien votre cheval afin qu’il ne puisse pas se sauver.  Restez calme pour qu’il le soit lui-même. À ce moment, vous pouvez commencer l’inspection des pieds de votre cheval.

Laissez descendre votre main le long de sa jambe (avant-bras et canon) pour que votre cheval comprenne que vous  lui demander de soulever son pied.  N’y allez pas brusquement, car vous risquez de l’effrayer.  La plupart des chevaux donnent leur pied facilement, dès que votre main atteint le paturon.  Si ce n’est pas le cas, vous pouvez pincer légèrement avec le pouce et l’index le tendon à l’arrière du canon, et si tout cela ne suffit toujours pas, vous pouvez vous appuyer sur son épaule pour le débalancer et transférer son poids sur l’autre jambe.

Une fois le pied dans votre main, prenez le cure-pied, penchez vous, mais ne vous mettez jamais à genou ou assis.  Le cheval pourrait bouger brusquement et vous blesser.  Curez calmement le pied pour enlever les saletés (boue, cailloux, crottin).  Curez toujours des talons vers la pince, jamais le contraire, car vous risqueriez de coincer un caillou ou autre chose dans les lacunes latérales de la fourchette.  Répétez aux quatre pieds.

On peut aussi procéder  au lavage des pieds.  Pour ce faire vous aurez besoin d’une brosse et d’un seau d’eau.  Trempez la brosse dans l’eau et secouez-la pour enlever l’excédent d’eau, puis brossez l’intérieur du sabot dans le même sens que vous l’avez curé.  Ne laissez pas l’eau s’infiltrer dans le talon car cela pourrait créer des crevasses.  Puis brossez l’extérieur du sabot.  Asséchez avec un linge sec.
Vous pouvez aussi appliquer une fine couche d’onguent pour pieds si votre cheval a les pieds secs.  Le pinceau est le meilleur outil pour appliquer l’onguent.  Enduisez l’intérieur et l’extérieur du sabot en faisant bien attention de ne pas en mettre sur les poils de la couronne.  L’onguent pour pieds nourrit et régénère la corme.  On en appliquera une fois ou deux par semaine tout au plus.

Rappelez-vous que les pieds de votre cheval doivent être aussi examinés régulièrement par un maréchal-ferrant.  Idéalement toutes les 5 à 6 semaines (surtout s’il est ferré).  Mais cela reste individuel à chaque cheval.  Certains ont la corne qui pousse rapidement et d’autres peuvent attendre passablement plus longtemps (s’il est nu pied).

Si votre cheval se met à boiter subitement, plusieurs causes peuvent entrer en ligne de compte.  Un caillou peut s’être logé dans les lacunes de la fourchette.  Cela arrive parfois lorsque vous  sentez soudain votre cheval trébucher.  Descendez immédiatement et vérifiez.  Si vous n’avez pas de cure-pieds sur vous, vous pouvez utiliser un doigt ou un petit bâton. (C’est une des raisons pour laquelle on suggère fortement d’apporter avec soi un cure-pied quand on part en randonnée à cheval.) Il peut aussi arriver qu’un cheval s’enfonce un clou dans le pied.  Avant de chercher à le retirer, regardez sous quel angle il est entré, et à quelle profondeur.  Il peut avoir touché une structure vitale s’il est planté dans le tiers arrière du pied ou dans la fourchette.  Dans ce cas, appelez le vétérinaire. (voir « coup de sabot du vet)
Il peut aussi y avoir dégénérescence du la fourchette (pourriture de la fourchette ou Trush).  Il est caractérisé par une suppuration malodorante.  Une mauvaise hygiène et un manque de soins favorisent son apparition, tout comme un box sale.  Les chevaux aux sabots blancs sont souvent plus sujets à cette dégénérescence.  En cas de doute, faites appel a votre vétérinaire.

Finalement, la fourbure, qui est une inflammation des tissus vivants du pied, provient souvent de causes alimentaires.  Le cheval souffre considérablement, est incapable de marcher sans grandes difficultés.  Ses pieds sont anormalement chauds au toucher.  La fourbure peut avoir des conséquences graves.  Le vétérinaire doit en être immédiatement avertit.
Évidemment, ceci ne couvre pas toutes les causes de boiterie, étant donné que je voulais surtout m’attarder sur le soin quotidien et général des pieds.