L’abcès de pied

Bonjour,old-normand

Je me présente, Normand Joly, médecin vétérinaire pour les chevaux.

Cela fait plus de 30 années que j’ai gradué. J’ai consacré les 10 premières années dans les cantons de l’est. Après un intermède de 6 ans comme directeur d’un hôpital vétérinaire à but non lucratif au Maroc, j’ai renoué avec mon premier amour, c’est-à-dire la médecine vétérinaire équine dans la région Laurentides-Lanaudière. Mes intérêts sont multiple soit : la médecine, les boiteries, l’ophtalmologie, la dentisterie pour ne nommer qu’eux. Aussi, j’ai participé à plusieurs projets éducatifs dans différents pays d’Amérique du sud en collaboration avec la W.S.P.A. Aujourd’hui, je consacre tout mon temps à ma clientèle et à ma petite famille quoique je demeure lié à la W.S.P.A. à titre de membre du conseil d’administration. Je vous propose une chronique vétérinaire qui se veut simple et pratique. J’espère qu’elle vous plaira et qu’elle vous sera utile. Bonne lecture!

Pour me rejoindre: (514) 395-4671

L’abcès de pied

C’est la première chose à laquelle je pense lorsque quelqu’un m’appelle parce que son cheval présente une boiterie sévère (c’est-à-dire apparente au pas). Il y a bien entendu d’autres causes telle une fracture, une lymphangite, une tendinite, mais l’abcès demeure no 1 dans mon top 10 des causes de boiterie sévère d’apparition récente.

L’abcès de pied est causé par une infection bactérienne dans le sabot. L’intensité de la douleur s’explique par le fait que la boîte cornée (muraille) n’est pas extensible. À titre de comparaison, ceux et celles qui ont déjà eu un abcès dentaire savent à quel point un tout petit abcès au niveau de la gencive peut être extrêmement douloureux et pourtant la gencive est extensible dans une certaine mesure et nous n’avons pas à marcher sur ce mal atroce!

Dans l’imaginaire des gens le mot abcès est synonyme de pus en grande quantité. C’est parfois le cas, mais généralement il y a peu ou pas de liquide. Une infime petite goutte peut être à l’origine d’une douleur intense.

Que faire lorsque votre cheval a une boiterie sévère? Curez le sabot, assurez-vous qu’il n’y ait pas de corps étranger comme un clou. Si vous trouvez un clou, même si le premier réflexe est de le retirer pour soulager votre cheval le plus rapidement possible, laissez-le en place et rappeler votre vet pour lui demander de venir le plus rapidement possible car vous êtes en présence d’une urgence au même titre que si votre cheval s’était coupé ou faisait une colique. Le vet prendra des radiographies avant de retirer le clou afin de déterminer si des structures profondes ont été atteintes. Un clou qui touche le fléchisseur profond ou la bourse naviculaire va causer une infection très difficile à traiter, voir impossible parfois au point d’être obligé d’euthanasier le cheval. Heureusement la majorité des abcès ne sont pas causé par un clou. Une fois que la possibilité d’une fracture, d’une lymphangite, d’un claquage de tendon est éliminée, un traitement très simple va régler la plupart des cas dans un délai de 7 à 10 jours.

Le traitement consiste à localiser l’abcès (ce qui n’est pas facile pour une personne non-expérimentée), à le drainer et à appliquer une botte d’argile ou une botte de son. Personnellement, je considère que les antibiotiques ne sont pas requis dans la majorité des cas. Lorsque j’ai débuté ma carrière, je prescrivais de la pénicilline de façon systématique. Avec les années, j’ai constaté que les antibiotiques ne sont pas requis lorsqu’il est évident qu’aucune structure profonde n’est atteinte. On peut administrer un analgésique (butazone) les 2 ou 3 premiers jours pour soulager le cheval mais au-delà de ce délai on risque de masquer les symptômes et de ne pas être en mesure de suivre l’évolution du problème. Nous devons être en mesure de dire si la condition s’améliore, si elle est stationnaire ou si elle se détériore.

Votre cheval présente une boiterie au pas d’apparition récente, votre vet diagnostique un petit abcès sans atteinte des structures profondes, comptez vous chanceux car c’est le moindre des maux et facile à traiter à part ça!